Thèses en cours

Date Nom Ecole doctorale Description
02/11/2021 Flavien DELARBRE ENSAM-Aix

 "On the kinetics of oxidizing and nitriding applied to grain-oriented electrical steels "(partenariat avec thyssenkrupp Electrical Steel)

Directeur de Thèse : Pr Laurent Barrallier  -  Encadrant : Sébastien Jégou

09/10/2021 WANG qingzheng ENSAM- Chalons

Titre : Microstructure et comportement à l’usure de nouveaux alliages à haute résistance al-cu-mg préparés par fusion sélective au laser

La technologie de fusion laser sélecti ve (SLM) est l'un des outi ls les plus puissants pour la fabricati on rapidede pièces de haute performance à géométrie complexe. Elle est largement uti lisée dans l'automobile, l'aérospati aleet d'autres industries. En général, en raison du taux de refroidissement élevé (104 - 106 k / s) inhérent au procédéSLM, les Microstructures typiques des échanti llons sont caractérisées par des grains fins à haute solubilité solide, ce qui améliore efficacement les propriétés mécaniques des matériaux traités au laser. L'alliage d'aluminium a été largement utilisé dans divers domaines industriels en raison de son bon rapport résistance-poids, de sa conducti vité thermique et de sa conducti vité électrique. Nos recherches récentes ont permis de préparer des échantillons de SLM non fissurés d'un nouvel alliage à base de mg Al Cu avec une large fenêtre de procédé, en optimisant la composition chimique et en introduisant des hétéroclites de taille nanométrique. Cependant, la faible résistance à l'usure du nouvel alliage Al Cu mg est un grave défaut qui entrave son développement ultérieur dans les domaines de l'aérospatiale, des véhicules à grande vitesse et des trains. Par conséquent, le défi de l'amélioration de la résistance à l'usure demeure dans la concepti on de ce nouvel alliage à base d'aluminium - cuivre - magnésium. le comportement d'usure de l'alliage Al Cu mg fabriqué par SLM est complexe et doit être exploré afin de clarifier le mécanisme d'usure et d'améliorer la résistance à l'usure.

Directeur de these : Pr M EL MANSORI Co-encadrant : Kang Nan

09/10/2021 HUANG Xianghui ENSAM- Chalons

Impression 4D d'une pièce en forme de filet en alliages à mémoire de forme Ni-Ti fabriquée par fabrication additive laser.

ce projet étudie les composants Ni-Ti fabriqués par SLM en mettant l'accent sur les effets des paramètres de processus sur les défauts, la transition de phase, la résistance à la compression et à la traction pour réaliser la microstructure in situ et le contrôle des propriétés.

Directeur de thèse Pr M. EL MANSORI co-encdrants : Nan KANG et Mourad EL HADROUZ

04/10/2021 Louise ESCHARD ENSAM-Aix

Analyse et modélisation du compactage par impact mécanique de revêtements pour la tenue à la corrosion

Cette thèse s'inscrit dans le cadre d'un projet collaboratif de R&D impliquant notamment l'IRT-M2P, Safran, Mader Aero (Groupe Socomore), Saint GOBAIN CREE et le Laboratoire MSMP. Ce projet de thèse vise à étudier les propriétés de nouveaux revêtements anticorrosion « REACH compliant » élaborés sur une base sol-gel et composés de particules inorganiques pour des applications visant à la protection à hautes températures d'aciers dans le domaine aéronautique.

Directeur de Thèse : Pr Laurent Barrallier Encadrant : Régis Kubler MCF

15/07/2021 Célia CUENOT ENSAM- Lille

" élaboration de pièces aéronautiques composites à matrices thermoplastiques hautes performances par un procédé hors autoclave intelligent"

Directeur de These : M. El Mansori - Co-Encadrant : Marc Legrand

01/10/2020 AKBAR Ijaz ENSAM Châlons

 Développement d’un jumeau numérique du procédé d’impression 4D de biomatériaux intelligents

Ce projet de thèse vise à développer un jumeau numérique du procédé d’impression 4D de biomatériaux intelligents. Ce jumeau numérique sera alimenté, entre autres, par la simulation du procédé d’impression 3D (FDM), des propriétés mécaniques et des fonctionnalités obtenues à l’issue de la fabrication. Le chainage de ces différents modèles vise à permettre une optimisation du procédé à partir de paramètres pertinents aux échelles considérées. 

 

03/02/2020 LAVOREL Floriane ENSAM Chalons

Ce projet de thèse, en partenariat entre le laboratoire MSMP de Arts et Métiers (ENSAM) et le Centre de Recherche d’Innovation et de Transfert de Technologie en Techniques Jet Fluide et Usinage (CRITT – TJFU), s’intéresse à l’usinage cryogénique des biocomposites par jet d’azote liquide supercritique. L’application de cette technique d’usinage sur des matériaux biocomposites n’est pas encore mise au point. En effet, malgré le fait que l’usinage à faibles températures peut améliorer le cisaillement des fibres végétales en rigidifiant à la fois les fibres et la matrice, les mécanismes de transition d’un comportement ductile vers un comportement fragile à des températures cryogéniques ne sont pas encore maitrisés et ceci peut provoquer des endommagements au niveau des différents constituants du biocomposite. Un tel traitement est aussi susceptible d’introduire et condenser des molécules présentes dans l’environnement cryogénique vers l’intérieur de la fibre végétale à cause de son caractère hydrophile. Par conséquent, les effets de cette technique d’usinage cryogénique sur le comportement mécanique, tribologique et thermique des fibres végétales sont méconnus. De ce fait, l’usinage cryogénique des biocomposites par jet d’azote liquide supercritique nécessite une étude scientifique afin de mener une modélisation approfondie de ce procédé et optimiser ainsi sa mise au point pour une future intégration dans la chaine de fabrication industrielle des biocomposites.

01/01/2020 Yanxue ZHANG ENSAM Aix

Le sujet de la thèse sera «Nitruration et nitro-carburation gazeuse d'aciers a outils : influences des paramètres matériaux et procèdes sur les propriétés en service des surfaces fatigue ».

01/12/2019 Mohammad ZARBINI SEYDANI ENSAM Aix-Paris

Le projet de thèse porte sur la modélisation et la validation expérimentale de la dynamique du remplissage en fonderie basse pression. La démarche consiste à développer un code hydraulique SPH initié par le laboratoire LIFSE de façon à améliorer la prise en compte de la solidification. Dans un premier temps, les phénomènes physiques multi-échelles à l’origine des défauts de fonderie liés au remplissage en basse pression seront identifiés et implémentés dans un code hydraulique SPH adapté. Dans un deuxième temps, le modèle développé sera validé par comparaison à l’expérience à l’échelle industrielle. Via ce couplage simulation-expérience, la dernière phase de ce projet permettra d’identifier les causes d’apparition des défauts de remplissage et de proposer des paramètres de coulée adaptés à la basse pression.

10/10/2019 LI Shuo ENSAM Châlons

Modélisation multi-échelle de la fabrication additive  de l’acier H13 pour les applications d’outillages

 De par sa bonne résistance à l'abrasion à haute température, l'acier H13 est l'un des matériaux importants dans l'industrie du moule. La fabrication additive, en tant que nouvelle technologie de développement, est capable de traiter facilement les canaux de refroidissement conformes et d'améliorer les propriétés mécaniques des moules H13 en raison de sa fabrication couche par couche et de sa vitesse de refroidissement élevée. Dans les études de l'acier H13 fabriqué par AM, la modélisation de la microstructure joue un rôle essentiel dans l'optimisation des paramètres de traitement et l'analyse des propriétés mécaniques. Par rapport à l'étude expérimentale, la modélisation permet non seulement de prédire précisément la microstructure, mais aussi d'expliquer théoriquement la relation entre les paramètres de traitement et les performances. Un autre avantage de la modélisation est le

gain de temps et de ressources car elle permet de réduire le nombre d’expérimentations. La méthode de l'automate cellulaire est utilisée dans cette étude pour simuler la microstructure des pièces constituées d’acier H13 et fabriquées par AM. Cette méthode est efficace et basée sur les lois de la physique afin de pouvoir résoudre des problèmes de grande taille et expliquer précisément l'effet des paramètres du procédé de fabrication sur la microstructure et ainsi la fabrication de l’acier H13 pour outillage .

 

01/10/2019 Lisa GERMAIN ENSAM Aix

Le sujet porte sur le traitement thermochimique superficiel de surface nommé nitruration gazeuse. Le projet a comme ambition de s’affranchir des contraintes de l’état de l’art des traitements thermochimiques afin d’approfondir les connaissances sur les relations entre l’état métallurgique initiale, les cinétiques des traitements thermochimiques et les propriétés mécaniques qui en découlent. Pour cela, plusieurs études sont envisagées : - L'influence des déformations, des contraintes et des gradients de microstructure sur les cinétiques de nitruration: rôle sur les cinétiques de diffusion et précipitation. - L'influence des gradients perpendiculaires à la surface traitée (colinéaires au flux de diffusion) mais aussi parallèles à la surface traitée (latéraux).